CHANTER POUR VOTRE BIEN-ÊTRE…

Chorale de Pixabay

 

Le bien-être, nous y aspirons tous et nous le recherchons constamment en pensant souvent, à tort, qu’il est inaccessible ou nécessite un énorme budget.

Parfois, nous oublions que certaines activités très simples peuvent apporter la joie et la détente recherchée. Si vous êtes en quête d’une activité pour vous ressourcer, je vous propose de découvrir ici les vertus du chant sur votre bien-être.

En effet, par le plaisir qu’il procure et la relaxation qu’il permet, le chant est une source de bien-être inépuisable et à la portée de tous !

Il y a quelques années,  j’ai moi-même expérimenté cette activité dans le cadre d’une chorale. En tout, trois merveilleuses années pendant lesquelles j’ai vécu des moments inoubliables notamment lors des répétitions et surtout dans le cadre des concerts de fins d’année. J’y ai rencontré des gens formidables que je n’aurai pas pu rencontrer ailleurs. Une très belle aventure humaine !

Nous allons décrypter ensemble, pourquoi le chant est un outil complet pour apporter à la fois bien-être individuel et cohésion sociale. Dans un premier temps nous appréhenderons ses vertus sur le plan physique et psychique. Puis nous verrons les bienfaits du chant en chorale pour apprendre à se centrer et améliorer la cohésion dans un groupe.

gif chant plein poumon chorale

◊ Les vertus physiques et psychiques du chant

 

Plus de 300 muscles travaillent quand vous chantez. Abdominaux, respiration, posture… le chant a des vertus que vous ne soupçonnez peut-être pas.
Pour Jacques Launay, chercheur en psychologie expérimentale à l’université d’Oxford, « le chant présente des vertus non seulement pour le psychisme mais aussi sur la santé ».

 

♦ Pour le bien-être physique

 

Solo chorale gospel Bien-être
Solo en Chorale Gospel -Flickr

 

⇒ Chanter nécessite avant tout d’apprendre à respirer.

La technique de respiration utilisée pour chanter est semblable à celles utilisées dans le yoga ou les différentes pratiques de relaxation. Il s’agit d’une respiration complète qui met en œuvre le diaphragme et les muscles abdominaux. Lorsque ces muscles sont en mouvement ils agissent comme un  auto-massage  sur le bas ventre et les organes abdominaux et stimulent la fonction digestive. Libéré ainsi des blocages digestifs, le corps peut se détendre plus profondément.

L’inspiration est courte et cherche à remplir les poumons de manière optimale en commençant par le bas ventre, puis par la cage thoracique pour finir par la poitrine. L’expiration est aussi longue que possible, contrôlée par le diaphragme, et c’est pendant cette expiration prolongée que le corps se détend, la détente devenant de plus en plus profonde à chaque cycle de respiration.

Enfant, nous savons parfaitement le faire, mais à l’âge adulte, avec le stress quotidien, nous prenons de plus en plus de mauvais réflexes, comme celui de respirer avec le haut des poumons. Ce qui se traduit par une sensation d’inconfort au niveau du ventre.

 

⇒ Auto-gestion du stress.

En outre, rythmes respiratoire et cardiaque sont étroitement liés (en savoir plus sur la cohérence cardiaque). En apprenant à allonger son souffle, on apprend à ralentir le rythme des battements du cœur et à approfondir ainsi la détente.

Par la pratique régulière du chant, cette technique de respiration devient naturelle et on dispose ainsi d’un outil de détente à disposition quand le besoin s’en fait sentir.  Ce contrôle permet une meilleure gestion de ses émotions grâce à laquelle il est possible de surmonter son manque de confiance en soi, ses peurs, ses angoisses. Avec une gestion plus efficace de ses émotions, on gagne en assurance et une meilleure confiance en soi se développe.

De plus, en rétablissant, le mouvement naturel du diaphragme on procure une sorte de massage de la zone du plexus, particulièrement sensible au stress.

 

⇒ Un immuno-stimulant. 

Selon une étude allemande réalisée en 2004 par l’Institut musical de l’Université de Frankfort*, le chant provoquerait également une augmentation du taux d’immunoglobuline, ce qui aurait pour effet de renforcer les défenses naturelles de notre organisme et donc d’améliorer notre résistance aux maladies.

* Effects of choir singing or listening on secretory immunoglobulin A, cortisol, and emotional state. Kreutz G et coll. Journal of behavioral medicine, 2004 Dec;27(6):623-35

 

⇒ Une meilleure circulation des énergies grâce à la propagation vibratoire du son dans tout le corps.

Lorsque nous émettons un son avec notre propre voix, la vibration sonore est transmise dans tout notre corps à travers les os et les liquides. Du coup, elle  peut atteindre plus facilement nos tissus et organes internes.

Notre état psychologique et physique influt sur la qualité de notre voix. Lorsque notre corps est encombré par des blocages musculaires et mentaux, les sons peuvent être plus faibles, disharmonieux ou agressifs. Inversement, lorsque le corps et l’esprit sont détendus, le son est plus juste et harmonieux.

Chanter est une excellente façon de détendre, harmoniser et dynamiser les tissus encombrés ou privés d’énergieCe qui permet une réduction des tensions dans le corps.

 

“Celui qui chante bien fait de tout son corps une sorte d’instrument extraordinaire, qui se prend à vibrer par un appui total du larynx sur la colonne vertébrale. De ce fait, c’est la colonne qui chante, et qui en chantant, fait vibrer tout le corps, notamment les os du crâne. Le son vrai sort de partout et non pas seulement de la bouche.”

Alfred Tomatis

 

 

 

♦Les bénéfices du chant pour le bien-être psychologique

 

D’un point de vue psychologique cette fois, le chant a un effet apaisant.

 

⇒La gestion des émotions : 

Le chant permet  d’exprimer son ressenti car il n’est pas toujours facile d’extérioriser ses sentiments et ses émotions ni de trouver les mots juste pour le faire. 

Le chant peut aider à évacuer la tristesse, la colère ou toutes autres émotions pesantes de façon saine. 

Un anti-dépresseur naturel. 

Lorsqu’un individu chante la totalité du cerveau est actif.
Dans son livre Harmonie imparfaite, Stacy Horn nous parle de neurosciences du chant.

Les chercheurs commencent à découvrir que chanter est comme boire une excellente tisane calmante, du style qui vous apaise les nerfs en vous remontant le moral.
Stacy Horn

En effet, il a été observé la libération de dopamine et d’ocytocine (surtout en chorale)  dans le cerveau pendant le chant.

La dopamine est un neurotransmetteur, une molécule chargée de transmettre l’information entre les neurones, également appelée « le neurotransmetteur du bonheur ». 

L’ocytocine est considérée comme une hormone antistress. Chez l’homme, on a mis en évidence un effet de l’ocytocine sur la confiance, l’empathie, la générosité, la sexualité, le lien conjugal et social et la réactivité aux stress. 

Comme les activités sportives, le chant libère lui aussi l‘endorphine (“l’hormone du bien-être”), favorisant ainsi la constance de l’humeur.

Le chant devient alors un formidable générateur de plaisir et d’énergie positive, un antidépresseur naturel, gratuit et sans effet secondaire !

⇒en chantant,  nous augmentons la capacité respiratoire de nos poumons

Ce qui permet une :

  • une meilleure oxygénation du cerveau, donc une meilleure concentration et une meilleure gestion des émotions.
  • ces améliorations nous permettant de reprendre le contrôle sur nous-mêmes et sur notre façon de gérer les événements et les taches, elles génèrent à leur tour une augmentation de la confiance en soi.

Le chant, par le travail sur la respiration qu’il propose, peut donc avoir des conséquences positives sur bien des domaines de notre vie privée et professionnelle.

 

 

◊ Chanter en chœur

 

via GIPHY

♦ Les bonnes relations sociales participent aussi au bien-être.

 

Pratiqué en chœur, le chant est une expérience forte et fédératrice qui permet :
  • à chacun de trouver sa place dans le groupe : se faire entendre mais aussi savoir écouter les autres, 
  • de développer sa capacité d’adaptation à son environnement, 
  • de mettre en valeur la personnalité de chacun mais aussi la force du groupe,
  • prendre du recul sur soi, savoir ne pas se prendre au sérieux
  • de retisser le lien social,
  • renforcer le sentiment d’appartenance au groupe et la motivation collective
  • expression créative et ouverture d’esprit 
  • la conscience d’un objectif partagé

 

De nouvelles recherches menées en Irlande indiquent un autre facteur intéressant pour la santé. Il se trouve que le chant en choral stimule la pleine conscience.

 

 

♦ La pleine conscience dans la chorale

 

 

Chorale gospel avec piano Booster votre bien-être avec le chant
Morgan State University Choir – Flickr

⇒L’étude «démontre l’existence d’un« effet choral » spécifique», écrivent les psychologues Julie Lynch et Charlotte Wilson du Trinity College de Dublin. Leur recherche est publiée dans la revue Psychology of Music.

 

Les 83 participants (18 hommes et 65 femmes) étaient tous membres de l’un des deux chœurs communautaires de l’Irlande urbaine. Avant le début d’une répétition, et tout de suite après, tous ont rempli deux questionnaires conçus pour mesurer leur état de pleine conscience (la capacité  de rester pleinement conscient dans le moment présent).

Les choristes ont évalué le degré véracité d’une série de déclarations, en utilisant une échelle allant de 1 à 10.

Ces déclarations comprenaient les phrases suivantes :

  • «Je suis conscient de mes sentiments et de mes émotions sans me sentir dépasser par eux»;
  • “Je trouve qu’il est facile de se concentrer sur ce que je fais”;
  • et “je rêve, m’inquiète, ou distrait autrement.”

Plus tard dans la même semaine, les participants ont rempli les mêmes questionnaires immédiatement avant et après avoir écouté un morceau de musique de chorale de 30 minutes  (extraits du Requiem de Gabriel Fauré).

Cela a permis aux chercheurs de déterminer si les effets bénéfiques étaient spécifiquement stimulés par le chant, ou simplement par le fait d’entendre le morceau de musique.

Ils rapportent qu’écouter ce morceau a considérablement augmenté le niveau de pleine conscience des participants. Cependant, les résultats étaient beaucoup plus élevés lorsque le groupe a chanté.

Cela suggère que l’écoute de la musique peut nous aider à nous concentrer sur le moment présent, mais CHANTER vraiment, augmente cette concentration de façon beaucoup plus efficace.

Le chant de groupe exige une «concentration extrême», ce qui exclut «toutes préoccupations et autres sources d’inquiétude», écrivent les chercheurs.

En effet lorsqu’on chante en chœur, l’attention est portée sur de nombreux détails tels que de regarder le chef d’orchestre, écouter les autres voix en harmonie, lire la musique et / ou se souvenir des paroles. Cela contribuent à atteindre cet état  d’attention, de concentration et de conscience.

Lynch et Wilson notent que, bien que les preuves des effets positifs de la pleine conscience ne cessent de s’accumuler, tout le monde n’est pas disposé ou capable de s’engager dans la méditation façon régulière.

Selon eux, le chant choral pourrait être un moyen d’intégrer la pleine conscience à sa routine régulière, tout en s’engageant dans une activité sociale.

«Il est grand temps que les bénéfices sociaux, émotionnels et psychologiques récoltés par l’exercice du chant en choral soit reconnu et pleinement intégré pour la promotion de la santé mentale dans le monde entier», concluent-ils.

⇒ Chanter pour se « centrer »

On retrouve le terme de « centrage » dans le domaine de la méditation et des arts martiaux. Il signifie l’unification et la mobilisation de tout son être. Le corps entier avec ses sens ainsi que le mental sont mobilisés au même endroit et ancrés dans l’instant présent.

Lorsque l’on pratique le chant de manière appliquée, on se centre automatiquement, instinctivement. On se concentre sur son maintien, sur ses sensations corporelles et on focalise son intellect sur les paroles et la justesse des notes.

Cette concentration, cet ancrage, a un effet bénéfique qui se prolonge bien au-delà de la séance de chant : le centrage, en évitant la dispersion et la distraction, permet une plus grande présence. Présence qui se manifeste par une meilleure efficacité dans les activités entreprises et également par une plus grande disponibilité aux autres.

En outre, ce centrage, pratiqué régulièrement, a tendance à s’installer et à devenir naturel. Plus on s’habitue à se centrer, par la méditation ou une activité comme le chant, plus l’effet se prolongera et sera bénéfique dans sa vie quotidienne.

 

 

◊ Des exemples d’application des bienfaits de la chorale : 

 

⇒ Le plan chorale à l’école 

 

Les ministères de l‘éducation nationale et de la culture souhaitent proposer la mise en place dès la rentrée 2019 d’une chorale dans toute les écoles publiques pour les classes de CP au CM2. Elle serait proposée en option au collège et dans les lycées professionnels. L’application de ce plan en faveur de la pratique du chant dans les établissements scolaires sera progressif.

Outre le fait que le chant chorale soit un vecteur d’épanouissement, on peut citer d’autres bienfaits notamment tant sur le plan artistique que pédagogique et social.

⇒Dans sa dimension artistique :

Il permet notamment, à l’enfant de développer et de mettre sa sensibilité personnelle au service d’une production musicale collective, et de laisser libre cours à son émotion tout en maîtrisant l’expression de celle-ci ;

⇒Sur le plan pédagogique :

le travail sur des œuvres en langue française facilite les progrès de l’élève tant dans la compréhension, la maîtrise de la syntaxe, du vocabulaire que dans la qualité de sa diction. Il en est de même pour le répertoire en langue étrangère ;

⇒Dans sa composante sociale, la pratique chorale :

  • développe l’écoute mutuelle, l’altérité, le rapport à l’autre et au groupe ;
  • contribue à l’égalité d’accès à la culture ;
  • favorise différentes formes de mixité.

 

 

À l’école, au collège et au lycée, lors, des concerts de fin d’année ou de la Fête de la musique, la chorale permet à un grand nombre d’élèves de s’engager dans un projet qui anime la vie de l’établissement. Les restitutions publiques, concerts et spectacles, qui jalonnent l’année scolaire sont autant d’objectifs qui mobilisent le travail régulier des élèves dans une pratique exigeante menée sur un temps long.

⇒ La COHESION D’EQUIPE : le Team-building

Une expérience ludique et mémorable pour dynamiser, souder et  stimuler la créativité des équipes.  

 

Chorale en entreprise bien-être

Dans le cadre d’un team-building,  cela permet  de faire prendre conscience de la force du groupe quand il fonctionne ensemble en fonction des objectifs établis par l’entreprise.

C’est une expérience qui a  l’intérêt de montrer les personnes sous un jour nouveau, en dehors du cadre du travail. Ce qui amène les salariés à s’appréhender à un autre niveau et, ainsi, à améliorer leur communication.

 

 

A retenir :

Chanter est bien plus qu’un loisir. C’est aussi bénéfique pour votre santé.

– On peut  rapprocher le chant des techniques de relaxation et même de la méditation. 
– Les chorales sont un extraordinaire moyen de maintenir le bien-être social et émotionnel, et elles méritent d’être reconnues comme telles.
– Quelle que soit la pratique retenue : en solo ou en chorale, qu’elle vous soit profitable et vous apporte le bien-être dont nous avons tous tellement besoin !

 

 

Sources :  

⇒Article The CONVERSATION : Choir singing improves health, happiness – and is the perfect icebreaker

⇒Résonances corporelles des sons : MUSICOTHERAPIE 

⇒Article : Singing in a Choir can Boost your Mindfullness Pacific Standard Magazine

⇒Effects of choir singing or listening on secretory immunoglobulin A, cortisol, and emotional state.  Kreutz G et coll. Journal of behavioral medicine, 2004 Dec;27(6):623-35

 

 

Bibliographie :

 

⇒Raymonde Viret : Trouvez votre voix !

couverture livre trouvez votre voix chorale

⇒ Louis-Jacques Rondeleux : Trouvez sa voix

couverture trouver sa voix chorale

 

⇒Stacy Horn : Imperfect Harmony

couverture du livre imperfect harmony chorale

Films :

 

♦Song for Marion Bande-annonce VO

 

 

♦Sister Act 1 et 2

via GIPHY

 

Si cet article vous a plu, partagez !
  • 14
    Partages

One thought on “Boostez votre bien-être dans une chorale”

  1. Bonsoir, je travaille avec des ados en difficulté sociale et votre article me rappelle à quel point la musique peut faire du bien, et créer du lien entre les individus. Je vais bientôt relancer un projet avec eux et j’espère constater le bien être que vous décrivez, je n’en doute pas! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.